Tournages en Béarn Pyrénées - Pays basque

les talents du 64

Le département des Pyrénées-Atlantiques compte de nombreux professionnels dans le domaine de l’audiovisuel et du cinéma. En 2023, certains d’entre eux ont choisi de participer à la campagne de parrainage lancée par l’Agence du Film 64 et présentée lors de la première édition du Festival Nouvelles Vagues de Biarritz.


La campagne de parrainage lancée par l’Agence du Film 64 met en lumière toute la diversité des métiers de l’audiovisuel et du cinéma :

Parmi eux, les producteursdirecteurs de productiondirecteurs de castingmaquilleurscostumiersmonteursingénieurs du sondirecteurs financiersrégisseurs ou compositeurs,

des postes moins identifiés du grand public que les acteurs, les scénaristes ou les réalisateurs, mais pourtant tout aussi indispensables à la finition des films.

Une démarche de transmission des savoir-faire

 

Les « marraines et parrains » sont des techniciennes et des techniciens, comptant de nombreuses années d’expérience. Plusieurs d’entre eux ont travaillé sur des œuvres récompensées par des grands prix (Césars ou Oscars, entre autre). Ils sont  intéressés par une démarche de transmission de leurs savoirs aux jeunes entrants, et c’est ainsi qu’ils ont répondu positivement à l’invitation de l’Agence du Film et s’engagent à accompagner leur filleul/le, sur 2-3 rendez-vous conseils tout au long de l’année. Ce partage de savoir permettra d’outiller au mieux ces jeunes ou nouveaux entrants dans la profession.

 

Portraits- vidéos des « parrains et marraines » du 64 – Edition 2023

Régisseur

Ronnie Avenel

Bonjour, je m’appelle Ronnie. Je suis régisseur général en fiction télé ou cinéma.

Un souvenir mémorable dans ma carrière : Le tournage de Malavita de Luc Besson, avec Robert De Niro. Tournage en nuit, « Bob » est en peignoir, assis sur un Fly Case, Il attend qu’on installe la scène. Il ne paie pas de mine ce monsieur plus tout jeune. Il discute avec nous, sort des blagues. Le réalisateur lance l’action, « Bob » se lève, entre en scène : Il a 10 ans de moins, un charisme dingue ! Il attrape son interlocuteur par la nuque, et lui plonge la tête dans un sceau de glaçant en balançant une réplique cinglante. J’ai vu jouer Robert De Niro, en vrai !

 

 

 

 

 

Monteur

Fabien Bouillaud

Après des études au BTS audiovisuel de Bayonne en 1998, Fabien s’est installé à Paris pour devenir monteur. Il a travaillé pendant dix ans pour l’émission culturelle Tracks d’Arte. Il s’est ensuite dirigé vers le monde du documentaire où il a monté plus de 80 films historiques, culturels et sociétaux pour France télévision, Canal+, Arte ainsi que pour le cinéma. Certains de ses films ont été primés dans divers festivals internationaux (Mostra de Venise, Festival du cinéma de la Baule, etc). Ces dernières années, il a aussi travaillé en tant que chef monteur sur des téléfilms.

Un souvenir mémorable dans ma carrière : En 2014, je montais un documentaire sur des moniales en Israël, le tournage se déroulait sur une année, lors de la seconde session de tournage, les sœurs que nous filmions ont souhaité rencontrer tous ceux qui participaient au documentaire. Je suis donc parti en terre sainte. C’est toujours un moment très particulier de rencontrer les personnes qu’on a pu voir uniquement à travers un écran et j’avais l’impression de toutes les connaître déjà. Les quelques jours passés au monastère resteront à jamais gravés en moi.

Directrice de production

Noélène Delluc

Bonjour, je m’appelle Noélène et je suis présente dès le lancement de la production pour que ensemble nous fassions le même film.

Un souvenir mémorable dans ma carrière : Sur le film « Toi non plus tu n’as rien vu » de Béatrice Pollet, pendant le tournage de la scène du procès au Tribunal de Montauban avec Maud Wyler et Géraldine Nakache. On avait beaucoup de figurants, parmi lesquels mes parents.
C’était génial de les voir découvrir un plateau de cinéma et aussi mon métier !

 

 

 

 

 

 

Directrice de casting

Nathalie Camidebach

Je suis une directrice de casting genre « Huggy les bons tuyaux » dans les Pyrénées Atlantiques

Un souvenir mémorable dans ma carrière  : Mon souvenir : pour le long métrage « eastern boys » de Robin Campillo, j’avais pour mission de chercher des familles d’émigrés pour la figuration, dont une petite fille de 7 ans. J’ai casté cette enfant, que Robin a trouvé fabuleuse.
Après les quelques jours de tournage (elle était silhouette récurrente), sa maman est venue me remercier en me disant que cette expérience avait été très bénéfique pour sa fille et que sa psy avait trouvé sa participation très positive. Vu mon étonnement, la maman me dit «ma fille est autiste». Je ne l’avais pas remarqué…

Autrice, comédienne, ...

Marie Thommerel

Je suis Marine Thömmerel, je suis une artiste interprète, comédienne, chanteuse mais aussi auteure et compositrice française.

Un souvenir mémorable dans ma carrière  : Un de mes meilleurs souvenir de tournage est le clip que nous avons tourné avec mon groupe de musique @chamaille_music. Il s’agit du titre « ça m’intéresse personne ». On a tout fait « maison » et on a créé pour l’occasion nos caricatures respectives sous forme de marionnettes. On les a ensuite fait vivre et mis au contact d’inconnues dans les rues de Biarritz jusqu’à Paris. La réaction des gens était surprenante. Certains étaient interloqués, d’autres désabusés ou encore très amusés.

Cheffe costumière

Laurence Forgue

Bonjour je suis Laurence, cheffe costumière et styliste de vie.

Un souvenir mémorable dans ma carrière  : Party Girl … être appelée une semaine avant le début du tournage.
Lire une fois le scénario et préparer le film tout en étant sur le plateau à gérer les raccords.
Jusqu’à la garde … traverser les vignes au lever du soleil pour aller bosser en studio – être en larmes avec toute l’équipe derrière le combo lors de la scène de la salle de bain.

 

 

Directeur photo,...

Jean-François Hautin

Directeur de la photo pour le goût de la belle image qui a du sens et monteur pour le désir d’une narration pertinente qui éveille les sens et l’imaginaire

Un souvenir mémorable dans ma carrière  : Sur le plateau d’un vieux camion brinquebalant, fonçant sur une piste défoncée de la savane africaine, l’émerveillement de cadrer le beau visage d’une vieille griotte nigérienne dans l’œilleton de ma caméra. Et l’image était incroyablement stable, le plus beau plan de ma vie.

 

Maquilleuse, coiffeuse,...

Laure Camara

Je m’appelle Laure et je suis coiffeuse, perruquière et maquilleuse.

Un souvenir mémorable dans ma carrière : J’aime cette proximité qui peut se créer au fur et à mesure d’un tournage entre les techniciens, artistes et tout le staff afin d’être sur une énergie positive et fluide.





Producteur

Jokin Etcheverria

Jokin, but seriously!

Un souvenir mémorable dans ma carrière  : Avoir réussi à ouvrir la frontière entre Irún et hendaye pour le tournage du film En Bonne compagnie que l’on présentera le dimanche 16:30 au Royal a Biarritz. Un tournage sous haute sécurité avec les vrais flics (guardia civil, paf) et les faux douaniers qui jouaient pour le film.



 

Monteuse

Anne-Sophie Bion

Ancienne élève du BTS Audiovisuel du Lycée René Cassin à Bayonne, monteuse de news à Eurosport puis assistante monteuse cinéma auprès de mon mentor Hervé Schneid, je suis désormais cheffe monteuse et j’ai la chance de participer à la troisième écriture d’un film.

Après le scenario et le tournage, les monteurs mettent le point final de l’histoire. C’est une grosse responsabilité, mais quel métier passionnant et grisant. Chaque jour, je jongle avec des images animées par des acteurs qui donnent tout pour raconter au mieux ce que le réalisateur a dans la tête depuis parfois des années. Chaque histoire est différente, chaque rencontre est unique…

Un souvenir mémorable dans ma carrière  :  J’en ai plein !!! Car j’ai eu la chance de rencontrer des réalisateurs qui sont dans la transmission et le partage. Comme avec Michel Hazanavicius où on a foulé le « Red Carpet à L.A., ou encore avec Cédric Klapisch à déguster des vins d’exception à 9h du matin dans les caves à vin à Meursault.



Directrice financière

Nathalie Lampre

Après des études de droit, j’ai rencontré une administratrice qui m’a prise sous son aile.

Un souvenir mémorable dans ma carrière  :  celui qui m’a le plus marqué est mon premier tournage au Maroc.
L’administratrice en chef n’avait pas pu partir, elle m’a donc envoyé au front. J’avais 21 ans, le Maroc représentait le soleil et les maillots de bain, en bref les vacances… mais pas du tout.

Quand je suis arrivée sur place, le machino (très grand bonhomme : impressionnant) m’a demandé ses « défraiements », je ne savais même pas ce que c’était. Il a très vite compris que j’étais la bleue de service. Première grève, premier conflit… mais il a eu pitié, il m’a offert ma première convention collective et a commencé mon apprentissage d’administratrice.
Je peux dire que c’est grâce à lui si j’en suis arrivée là. Il m’ a tout appris (surtout le social).
Je crois que c’est le tournage ou j’ai tout eu – les fous rires – les crises de nerfs – de belles rencontres mais aussi des vilaines…
C’est ça la vie d’un tournage !

VOTRE CONTACT A L'AGENCE DU FILM 64 - BÉARN PAYS BASQUE

Maiana BIDEGAIN
agencedufilm@tourisme64.com
06 12 99 30 68

à partir du mois d’octobre 2023 :
Isabelle BREIL

i.breil@tourisme64.com
06 08 60 81 80

Skip to content